Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > La saison 2018-2019 > SG2 : A Marines en vieux briscards.

SG2 : A Marines en vieux briscards.

Ce weekend les séniors 2 se déplaçaient à Marines. Vous savez où c’est Marines ? Suivez les mouettes, arrêtez vous avant la Picardie, vous y êtes.

Les blessures sont arrivées, les femmes ont exigé la taille des haies, nos enfants fêtent leur anniversaire, et c’est avec un effectif réduit à 9 joueurs que le vieux bastion du club se présente au gymnase de l’Amitié (un bon signe…), ce samedi pour son match de 17h30. Effectivement si on avait fait une équipe 3, on aurait joué à 5 tous les weekends… Merci aux joueurs de l’équipe 1 qui nous filent un coup d’bras chaque weekend. Même si jouer avec la 2 c’est du bonheur, ça c’est club !!!

Quoique l’on fasse, c’est toujours la même histoire. A 17h, un joueur de l’équipe première s’étonne d’être seul dans le vestiaire, le match aurait il été annulé ?! Il patiente et commence à enfiler ses lentilles, pas simple car elles sont gelées, le vestiaire, enfin la chambre froide, ne dépasse pas les 13°. Certainement une stratégie de l’adversaire pour refroidir nos envies. A 17h22, nous sommes 5 et il faut désigner, dénoncer, envoyer à la tranchée… un gardien pour commencer le match. Le notre s’échauffe sur la route en écoutant « We are the champions – Queen » dans sa voiture. Ça finit toujours pareil, personne ne veut y aller et on choisit toujours le plus petit. A 17h24, nous sommes 9, ouf le plus petit est sauvé. 17h26, échauffement gardien, 17h29 achik achik achik aaaa yaaa yaaille … et c’est parti, en avant Guigamp !!

Face à une équipe de Marines en construction et vivant sa 1ère année de compétition séniors, les rouges ont livré une belle prestation ce samedi. Même si tout est perfectible, une défense organisée et des mouvements de jeu en attaque ont rapidement permis aux rouges d’établir une avance confortable de 7 buts. Quelques cafouillages en attaque et le taux de réussite aux tirs de certains joueurs ne dépassant pas les degrés d’alcool d’un pétillant pour enfant permettent aux joueurs de Marines, combatifs, de revenir à 3 buts en 2ème mi temps. Par esprit de collectif, le nom de ces joueurs sera gardé secret (GREG). Malheureusement, les oranges sont à nouveau vite dépassés par les montées balles rapides et accumulent les crampes. Aurait-on trouvé un collectif qui s’entraînerait moins que nous ?? Oh les gars la prépa’ !!!

Nos jeunes recrues, Antoine et Benjamin, ont l’occasion de prendre du temps de jeu. Allez les gars faut pas hésiter à oser, la folie fait partie de nos convictions. C’est vrai que le capitaine, parfois, il est un peu sec mais, ne vous inquiétez pas, il est juste et cherche à ce que chacun progresse. Moi, ça fait 20 ans qu’il me casse les noix à chaque fois que je suis mal placé ! On s’habitue…

Il faut souligner que Steph Robin a fait sa meilleure prestation de l’année et s’impose aujourd’hui comme un véritable gardien, lui qui, fin août, ne savait pas dans quel sens mettre ses mains pour arrêter les ballons. Sa progression est fulgurante et l’équipe est fière de l’avoir dans son dos (les mauvaises pensées doivent s’abstenir). La rumeur dit qu’il aurait été contacté par Tremblay. A vérifier.

Les valeureux joueurs de Marines n’ont jamais su trouver de véritables solutions pour faire obstacle au plan de jeu et s’incline dignement 27-32.

L’action du match : un arrière orange contré par un nain de jardin sur la base arrière

Le but du match : un tir orange qui fait 4 rebonds avant de passer entre les jambes de notre GB (#bwaouuuuuu)

La vanne du match : « quand tu fais une montée de balle, on dirait un moins de 9 »

La stat’ du match : Greg signe sa plus belle perf 1/48, Aldo 8/10 (8 verres acceptés sur 10 proposés)

L’homme du match : Romain, certes il n’est arrivé qu’à 20h30, mais il nous a encore choyé d’une charcuterie inégalable.

La feuille de match

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.