Contact : Marie-France - 06 60 86 71 19 - admhbcslt@gmail.com - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > LES MOINS DE 15 ANS GARCONS 1 > C’est loin, mais ça valait le coup

C’est loin, mais ça valait le coup

Engagez-vous, qu’ils disaient ! Engagez-vous et vous verrez du pays !

C’est le moins que l’on puisse dire pour nos moins de 15 ans garçons 1, amenés à aller jouer au fin fond de l’Essonne un dimanche en fin d’après-midi de ce premier week-end de février.

Au programme, cette fois-ci, l’entente Montgeron-Brunoy-Yerres, à 70 km et une bonne heure de route de la maison. Une équipe a priori à notre portée, si on s’amuse au toujours aléatoire jeu des comparaisons de score : une victoire contre St Gratien pour l’une et l’autre, trois défaites chacune mais par des écarts plus importants pour eux.

Bref, après un échauffement raccourci pour cause de flânerie sur la route (merci l’A 86), nous voilà aux prises contre les Oranges. Côté positif, il n’y a pas de gros gabarits chez eux comme nous avons l’occasion d’en croiser depuis le début octobre ; côté négatif, il nous manque du monde (Martin et Guillaume HS pour cause de grippe, Keenan et Eliott pour handicap physique momentané), et c’est donc à dix que nous allons jouer ce match.

ZZZ… ZZZ… ZZZ… Oh, pardon, je me suis endormi ! Il faut dire que cette partie démarre sur un rythme d’enfer : premier but pour nos Rouges au bout de quatre minutes (Ben), un second sur jet de sept mètres par Julien deux minutes plus tard, un troisième à presque neuf minutes (Kévin). Pendant ce temps-là, notre fabuleux gardien de but Benjamin stoppe trois ballons et il faut attendre plus de dix minutes pour qu’il aille en chercher un au fond de ses filets. Non, vous ne rêvez pas, 11 minutes de jeu et un score de 3 – 1 pour nous.

Nous ne sommes pas trop inquiets pour le moment, leur jeu étant assez maladroit dans les transmissions et les tirs, et nous aggravons la marque par Julien, Théo (superbe lucarne trouvée en position d’arrière) et Kévin en contre (où allons-nous si nous nous mettons à contrer maintenant ?!).

6 – 1 après douze minutes, la vie est belle. Ils reviennent bien un peu dans la partie, mais globalement, c’est une première période sereine que nous vivons. Benjamin peut même prendre deux minutes, les oranges n’en profitent pas vraiment. Chez nous, Théo (2 buts), Julien, David (3 buts dont un superbe autre contre en fin de période), Kévin et Alexis nous permettent de regagner les vestiaires sur le score de 14 – 10.

Reprise dix minutes plus tard, et nous nous laissons grignoter l’avance petit à petit. Notre écart se réduit à deux buts (16 – 14 après cinq minutes, Kévin et l’intenable David) et l’espoir renaît à côté de moi chez les parents adverses. Cruelle désillusion alors pour eux, quand Julien (2), Kévin encore en contre après avoir superbement gratté la balle en défense, et Théo porte la marque à 20 – 14 deux minutes plus tard ! Nous avons inversé les rôles par rapport à nos dernières sorties.

La suite est une gestion tranquille, à défaut de brillante du score, l’écart prenant de plus en plus d’ampleur (27 – 18 après vingt minutes de jeu et les buts de Julien, David par deux fois et encore un contre, Benjamin également par deux fois, Lucas en pivot et Théo).

La fin de match sera plus désordonnée, et heureusement que nous avons de l’avance. Si Kévin rajoute un but à son compteur (devinez comment ? Oui, en contre, bravo !), nous en prenons ensuite cinq d’affilée, donnant à notre victoire un impact moins grand (28 – 24 score final). Pas vital, mais dommage…

Allez, ne faisons pas la fine bouche, le principal est acquis, la victoire et les trois points sont pour nous, ce qui nous rend la perspective du trajet de retour moins déprimante malgré les inévitables bouchons (HBCSLT, testeur officiel de l’application WAZE !)

Au rayon des satisfactions, un jeu plus maitrisé, les progrès observés dernièrement étant de plus en plus concrets, de très jolies phases d’attaque par moment (comme quoi, quand on ose attaquer les intervalles, ça passe) et même des contres, armes fatales de nos adversaires en début de délayage que nous parvenons à maitriser maintenant. En défense aussi nous avons été meilleurs, même si notre aile gauche a été en difficulté par moment, à l’instar de notre secteur central orphelin de Martin.

Individuellement, soulignons la montée en puissance de David, athlétiquement et techniquement comme l’attestent ses six buts, bien imité par Kévin et Julien. Dans les buts, pouvons-nous encore être étonnés de la performance de Ben ? Et dire qu’il jugeait son match moyen sur le chemin du retour dans la voiture : 9 arrêts en première période, 6 en seconde, c’est vrai que ce sont des stats pourries !!!

Notre équipe du jour : Ben dans les buts ; David, Théo, Kévin, Benjamin, Matthéo, Lucas, Julien, Alexis et Kim.

Sixième épisode de la galerie de portraits : aujourd’hui, Alexis Sultan, né le 05 avril 2001, au club depuis 6 saisons.

  • Quel sport pratiquais-tu avant ? Aucun
  • Comment es-tu arrivé au hand ? Par le Forum des Associations de Taverny
  • Tes autres passions ? Les jeux vidéos
  • Ton joueur ou ta joueuse préféré(e)? Cédric Sorhaindo
  • Ton poste dans l’équipe ? Ton poste préféré ? Je joue pivot mais mon poste préféré c’est quand même l’arrière
  • Quel rôle dois-tu avoir dans l’équipe ? Poser mes blocs correctement, et gérer la défense.
  • Ton geste préféré ? Le chabala.
  • Tu préfères offrir un but ou marquer un but ? Ça dépend mais en général les offrir
  • Ton meilleur souvenir au club ? La finale de coupe du Val d’Oise en -13 ans.
  • Quels sont tes objectifs personnels et collectifs ? Personnel, arriver à tenir mes blocs et au collectif, faire de notre défense l’une des meilleures du Val d’Oise.
  • Aimerais-tu devenir arbitre ou entraineur ? Entraineur.
  • Pourquoi es-tu heureux au HBCSLT ? Parce que j’ai beaucoup de potes, qu’il y a une bonne ambiance et de bon joueurs et entraîneurs.

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.