Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > Actus > Séniors Garçons 1 : Comment éviter de tomber dans le piège…

Séniors Garçons 1 : Comment éviter de tomber dans le piège…

… de ces équipes   » faciles « .

Pas trop d’angoisse ni de crainte pour affronter le SMED, même si notre meneur de jeu attitré, Arno, est HS suite blessure à un pied.

Nous retrouvons les Stéphane’s Brothers, que des mauvaises langues auraient qualifié de Laurel et Hardy (la revanche du journaliste).

Trèfle de plaisanterie, le match commence, sérieux, impeccable : 6 – 1.

Et puis, nous déjouons, nous tombons dans le piège de la provocation que les joueurs du SMED manient avec beaucoup de talent, bien plus qu’ils ne le font avec leur jeu, basé plutôt sur la rapidité de déplacement des gastéropodes.

Mais bon, nous ne sommes pas assez solides dans nos têtes, et nous répondons à cette intox. Bilan : nous ne menons plus que de 6 buts à la pause (17 – 11).

Un joueur du SMED, à la mi-temps, s’exprime sans équivoque sur leur tactique:   » si on veut jouer vite, on va se prendre une valise, alors on les titille et ils (HBCSLT) tombent dans le piège « .

Nos reds reviennent des vestiaires. Vont-ils adopter une autre façon de procéder ? La réponse ne tarde pas. 21 – 13, 24 – 13, 33 – 21, 36 – 23. Nous passerons même à 39 – 24 alors que nous avons 2 joueurs exclus. (Renan qui, du coup, prenait un rouge pour 3 x 2 mn et Brice qui, en tant que capitaine, demandait à l’arbitre pourquoi Renan avait été sanctionné).

Faut dire que si les joueurs n’étaient pas particulièrement brillants, ils ont trouvé leur maître avec l’homme en noir. En définitive, la seconde mi-temps a été mieux gérée et nous terminons avec 19 buts d’avance (44 – 25).

Il reste 6 matches à jouer : 3 d’entre eux vont sentir le soufre. C’est sur ces matches-là que vous devrez affirmer votre pouvoir et démontrer vos qualités.

Allez les gars, vous avez et vous êtes un super groupe. Concentrez-vous sur votre jeu et uniquement sur lui.  La région approche, ne perdez pas de vue l’objectif !