Contact : Marie-France - 06 60 86 71 19 - admhbcslt@gmail.com - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > ARCHIVES > Coupe du Val d’Oise, 1/8 ème de finale

Coupe du Val d’Oise, 1/8 ème de finale

Ah, ces matchs de coupe, on ne fait pas mieux en matière d’émotions. Certes, un championnat récompense l’endurance, la régularité et le talent d’une équipe ; on ne conteste que rarement un titre de champion.

Une coupe, par contre, il n’y a rien de plus aléatoire. On appelle ça la magie du sport, sa grande incertitude, celle qui fait trembler parfois les plus costauds, qui fait la part belle aux petits poucets avides d’exploits. Bref, ces coupes ont un parfum bien particulier, et en ce mardi soir de mars, au Cosom, tout est au rendez-vous.

Tout, sauf une composante : le petit poucet.

Et pour cause, ce soir, c’est un duel au sommet qui nous est proposé, avec la réception de nos meilleurs ennemis, le club de St Gratien.

Ce soir, ce sont les deux clubs du Val d’Oise les plus hauts perchés dans la hiérarchie qui s’affrontent, deux clubs jouant en honneur régional des moins de quinze ans. Nous aurions forcément préféré un tirage au sort plus simple, mais on ne lutte que difficilement contre le sort.

Ce match, nous l’avons en tête depuis un sacré moment. Depuis que nous jouons en poule honneur, que nous savons pertinemment que les premiers rôles nous sont inaccessibles (malgré nos progrès constants), et que toutes ces rencontres disputées contre les malabars des Yvelines, de l’Essonne ou des Hauts-de Seine doivent nous servir à une chose : remporter cette coupe du Val d’Oise.

C’est une sacrée opportunité cette année, et franchement, quelle superbe récompense ce serait pour nos Rouges, toujours volontaires et à l’esprit irréprochable.

Alors, alors, comment ça se prépare un tel match ?

D’abord, ça se peaufine physiquement et tactiquement, et pour ça, ce ne sont pas les vacances de février qui ont empêchés les joueurs de Coach Alex de souffrir : une bonne grosse séance d’entrainement pendant quatre jours, ça forge !

Ensuite, une reprise des cours qui s’accompagne de la reprise des séances habituelles des mardis et vendredis, elles aussi tournées à 100% vers cette confrontation. Avec une telle dose, on se dit que nos jeunes doivent en avoir plein les bottes. Que nenni ! Dimanche après-midi, ils ne sont pas moins de cinq à aller travailler la course en forêt !

Bon, vous l’avez compris, le match est pris au sérieux par tous. Tous, et même les parents, car pour un mardi soir, les gradins sont bien garnis, tardivement, mais garnis et bruyants (surtout avec l’arrivée de Gilles, le père de Lucas, dont le renfort n’est pas de trop pour contrer les parents adverses). Le décor est en place, faites entrer les artistes !

20160315_191538

 

Du beau monde dans les tribunes, Grand Corps Malade en personne en responsable de salle !

 

Des artistes un peu crispés, des visages tendus et des regards un peu dans le vague. Pourvu que l’événement ne les bloque pas.

Les premières minutes nous rassurent : nous marquons rapidement par Julien, imité par Kévin puis Théo, tandis que les Jaunes d’un soir mettent en avant les parades de notre Benjamin dans les buts. Après huit minutes de jeu, 3 – 0 pour nous. C’est génial ! En face, la révolte s’organise, et il ne leur faut pas plus de trois minutes pour nous égaliser.

St Gratien est venu avec la grosse équipe, celle composée des meilleurs joueurs recrutés des quatre coins du département (quatre licences B sur la feuille de match, quatre joueurs venus d’autres clubs à l’intersaison), et ceux qui n’avaient pas joués lors de notre victoire de janvier sont bien présents ce soir.

Nous faisons jeu égal pendant cinq minutes, Julien et Alexis, bien lancés par notre demi-centre Benjamin D. répondant coups pour coups. Notre défense, elle, est en place (5 – 5, 16ème min).

C’est alors que nous allons être menés pour la première fois du match, et leurs trois buts d’affilée nous font un peu grincer des dents. Ne pas lâcher, ne pas lâcher ! C’est ce que doit se dire Coach Alex, qui pose son premier temps-mort (5 – 8, 17min30).

Peine perdue, sur un tir de leur arrière (à la langue un peu trop pendue, mais bon…), l’écart passe à 4 buts. Julien sur 7 m, puis Théo réduisent l’écart, puis David (2), encore Théo et Alexis nous permettent d’atteindre la mi-temps sur un 11 – 12 qui nous laisse toutes nos chances pour la suite.

Changement de côté pour tout le monde, les joueurs sur leur banc et les parents en tribune, et au terme de ce joli ballet, la partie reprend. Plutôt bien pour nous d’ailleurs, à l’instar de notre entame de match : Alexis, David, Théo et Kévin font passer le score de 11 – 12 à 15 – 13 en cinq minutes et Ben dans ses buts veille au grain en nous sortant trois grosses parades.

Malheureusement, le scénario est vraiment identique à la première période et en deux minutes, les Jaunes reviennent au score (15 – 15, 32ème min). Commence alors notre temps faible en attaque, incapables que nous sommes de tromper leur gardien qui va briller à cinq reprises.

Dans le même temps, sans être exceptionnels, St Gratien nous plante trois buts, et c’est à 15 – 18 qu’Alexandre pose son second temps-mort (37ème min).

Alors que nous sommes en infériorité numérique, Théo inscrit un but qui ravive l’espoir, mais en face, la gestion de l’avance va être leur priorité. Leur gardien lit à merveille toutes nos trajectoires, et le moral de nos tireurs en prend un coup à chaque fois. Manque de lucidité, mouvements désordonnés, fatigue… Bref, nous ne parvenons pas à recoller au score et les minutes défilent.

Cet écart de deux / trois buts va rester jusqu’au bout, et même le passage à une défense homme à homme chez nos Rouges laisse la coupe hors de portée. Score final 20 – 22.

Mélange d’émotions après ce coup de sifflet : les larmes pour certains, la déception du score, la sensation d’avoir tout donné pour d’autres : le lot de chaque match couperet.

Une chose est sûre, vous avez vendu chèrement votre peau, il n’y a pas de regrets à avoir. Ce match se sera joué sur des détails, et chacun a son explication (déchets au tir, arbitrage, manque de rigueur en défense etc…).

Il faut malheureusement un perdant à chaque match, et ce coup-ci c’est pour notre pomme. Mais votre vie sportive est encore longue, jeunes loups, et des succès il y en aura. Ce groupe 100% issu de la formation HBCSLT a encore de beaux jours devant lui, et si les aléas de la vie ne sont pas trop méchants, il sera bien plaisant de les retrouver en séniors dans quelques années.

Dernière chose : félicitations à TOUT le groupe pour votre état d’esprit : certains ne sont pas rentrés ce soir, mais ils n’ont pas laissé leur part pour encourager les copains. Bravo à tous et merci du spectacle.

20160315_210226

La défaite, mais les mots des Coachs Alex, David et Florian en guise de réconfort.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.