Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > Actus > Séniors Garçons 1 : La réforme des communes…

Séniors Garçons 1 : La réforme des communes…

… a commencé pour nos seniors garçons 1 à Ecouen

Avant toute chose, je dois saluer le nombreux public d’Ecouen, supporter mais pas hooligan, et leurs joueurs qui ont tout donné, parfois maladroitement dangereux mais toujours fair-play.

Nos reds sont maintenant attendus partout. Ils sont leader et se payer leur peau est un challenge.  Ils  s’y attendent et sont concentrés. L’entame de match est sérieuse mais les blues écouennais ne lâchent rien, font preuve d’agressivité.

Après avoir été menés 5 – 2 (Brice 2, Moreje 3), ils recollent (5 – 4) et s’accrochent toujours (9 – 8) (Gros 2, Babik, Renan).

Mais dans les buts, notre Sylvain rentré en cours de mi-temps va commencer son show écœurant les blues. Et comme, dans le même temps, nous retrouvons notre efficacité offensive le score va enfler jusqu’à la mi-temps 17 – 9 (Gros, Brice, Xangui, Moreje 2, Babik, Renan, Anis).

Nous revenons serein de la pause mi-temporelle (et alors,  j’ai bien le droit d’inventer !!!).

Les blues sont à l’agonie, et on va dérouler notre handball d’école. Encore une victoire tranquille en perspective.

Mais comme dans le Dakar, les grains de sable apparaissent et là, c’est le drame. Nous déjouons, nous décollectivons, nous personnalisons, nous forçons les shoots.

Ecouen et son acolyte Ezanville s’en donnent à cœur joie. Ils recollent à 22 – 24 (Renan 2, Brice 2, Xangui, Anis)…

Allons-nous tomber dans la même spirale que Parisis face à nous la semaine dernière. Ne nous serions pas vus un peu trop beaux, trop forts ?

On tremble dans les tribunes. Mais c’est le moment que choisit Moreje pour lâcher les chevaux, faire ses choix, prendre les risques et bombarder !  3 tirs à 9 mètres recalent un peu les appétits d’Ecouen. Karim en rajoute 2 et Moreje, histoire d’enfoncer le clou, marque à 9 mètres 2 fois encore.

Les bleus chavirent, ont le mal de mer et s’accrochent à leur bouée. Ils s’échoueront finalement sur la plage avec un retard de 9 buts (24 – 33).

Ouf, on s’en est sorti, mais vous voyez bien que rien ne sera facile et même si je suis sûr que vous n’avez pas pris ce match à la légère, la motivation, l’envie, n’était pas la même que face à Parisis.

Alors achtung, attenzionze, samedi vous recevez Survilliers qui vient de vous offrir un très beau cadeau : ils ont battu Parisis samedi soir et vous permettent de conforter votre place de leader. Aussi,  je pense que Survilliers voudra se payer le leader…

Pour ceux qui auront lu ce compte-rendu jusqu’au bout, explication du titre : les supporters d’Ecouen qui entonnaient   » on est chez nous  » en début de match, ne devaient pas être au courant qu’une réforme sur la réorganisation des régions étaient en cours, et que Taverny, par l’intermédiaire du HBCSLT, avait obtenu l’annexion de l’US Ecouen Ezanville où maintenant chez eux c’est chez nous !!!!!!    Prendre un aspro si mal de tête .