Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > Actus > Séniors Garçons 1 : L’ogre rouge a été sans pitié…

Séniors Garçons 1 : L’ogre rouge a été sans pitié…

… pour les guerriers de Survilliers

Non, ce n’est pas de la suffisance, c’est ainsi que nous appelaient les Survillois sur leur site. Ils le craignaient ce match et ils avaient raison. Nos reds sont motivés comme jamais, conscient que le titre ne s’obtiendra que si tous les matches sont joués à fond, sans jamais sous-estimer l’adversaire.

Les bleus vont d’abord nous montrer que sur les décibels de leur cri de guerre, ils n’ont rien à nous envier, et ils vont même pousser le bouchon à marquer le 1er but de la partie, mais ensuite…

Le 1er cocktail tabernacien est servi : 3 doses de Moreje, 2 doses de Babik, 1 zeste de Karim et le Gros glaçon soit 7 à 1. Les bleus foncés palissent.

Temps mort pour eux : vont-ils retrouver leurs esprits ???

Eh oui, ils réduisent l’écart (7 – 3). Mais il restait un fond de verre du cocktail, juste 2 doigts de Moreje et hop : 9 – 3.

Et comme dans le même temps, Georges et la défense forment un mur impressionnant, on sent que nos adversaires, bien que sponsorisés par Porsche, commencent à rouler à bas régime.

Mais, ils s’accrochent toujours, et malgré quelques bonnes séquences de Brice à l’aile, de Brice aux 7 m, de Dedy, les bleus tentent de grappiller les buts. Ils reviennent : 13 – 8.

Mais l’ogre n’aime pas se faire titiller et Moreje en pivot sur un caviar d’Arno, Brice, et à nouveau Arno sur un tir à  9 m décroisé remettent les pendulent à l’heure (16 – 8).

Finalement, nous virons avec 7 buts d’avance : 17 – 10 (Dedy).

Le début de la seconde mi-temps est superbe. Nos reds ont fait le plein d’énergie et de confiance. Babik à 9 m, Renan par 2 fois et Moreje assomment les bleus qui ont le blues (21 – 10).

Ils sont HS, ne font plus aucune montée de balles rapide et se dispersent dans des discussions inutiles avec l’arbitre. Discussion

Ils s’effritent sur notre défense. Leur arrière, croyant prendre un intervalle, rencontre sur sa route un mur et un mur ça fait mal. Surtout qu’en plus, ce mur avançait : pas vrai, Gros ??? lol.

24 – 13 maintenant : Brice sur deux 7m et Arno. Leur capitaine sort fort justement 2 mn pour l’ensemble de son œuvre.

Nous en profitons et creusons le fossé qui nous sépare : 27 – 13 (Xangui, Moreje et Brice notre expert ès 7 m. Il reste 10 mn de jeu, c’est plié.

Babik et Gros nous permettent de maintenir l’écart (29 – 16). Et puis, the superman de la seconde mi-temps Renan Renan va encore marquer 2 fois et contrer un tir bleu pour permettre à Xangui de planter un nouveau but. C’est lui qui a des poumons de Porsche.

La fin de match sera sans problème, tous les joueurs tournent et participent à cette belle victoire (32 – 21) dans l’ambiance chaleureuse (au sens propre et figuré) du cosom où l’on revoit des têtes qui avaient disparu depuis bien longtemps. La popularité de votre groupe fait plaisir à voir. Continuez et vous allez voir que le cosom va grouiller, gronder, rugir de plaisir.

Merci de nous avoir offert ce spectacle (je ne regrette pas mon aller-retour dijonnais) et surtout ne lâchez rien. Nous commençons les matchs retour le week-end prochain et rien n’est encore joué. D’autres auront envie de faire trébucher… l’ogre rouge !!!

Un groupe heureux