Contact : Marie-France - 06 60 86 71 19 - admhbcslt@gmail.com - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny

Une question est sur toutes les lèvres avant le début de ce match : mais qu’est ce que les parents donnent à manger à leurs fils à Massy ??????

MASSY - HBCSLT (4)

En ce dimanche matin de novembre, nous entamons la suite de notre périple régional par la visite d’un des grands vainqueurs du premier tour de délayage (cinq victoires en autant de matchs).

Même impression que lors de notre match à Savigny : la nature n’est pas égale pour tous ! Alors que nous proposons notre habituel panel de gabarits en largeur et hauteur, il semble que du côté des joueurs de l’Essonne, le gabarit soit moins fantaisiste. On donne dans le costaud, grand et large d’épaules, rapides et parpaing dans le tir…

A croire qu’il n’y a que des années 2001 dans ce collectif. Ah, on nous souffle que non, qu’il y a au moins un 2002 ! Exact, un gaillard d’un bon mètre soixante-quinze, maître à jouer de l’équipe départementale de l’Essonne, qu’ont rencontré il y a peu nos trois sélectionnés en équipe du Val d’Oise. Super…

Bon, le match démarre et ce n’est forcément pas simple entre un des candidats à la victoire finale en excellence et nous, un peu les petits Poucet de la compétition.

Au bout de cinq minutes, Julien va inscrire notre premier but, mais les jaunes en ont déjà mis quatre. Une minute plus tard, sur un contact en défense, notre Keenan se ramasse un bon coup (maladroit) sur l’arcade, lui provoquant un hématome à faire pâlir les cœurs moins accrochés (par décence, aucune photo n’a été faite !) et l’obligeant à laisser sa place pour le reste de la rencontre.

C’est Alexis qui entre alors en jeu, le temps pour lui d’inscrire deux buts et sept minutes plus tard, il quitte à son tour ses coéquipiers, victime d’un coup à la cheville. Pendant ce temps, Julien a rajouté trois buts, et le score, sans être serré, n’est pas déshonorant (6 – 9).

Nos pauvres gabarits éprouvent bien de la peine à juguler les déboulés adverses. Leurs relances ultra-rapides dans le dos de notre replacement nous font du mal, et les percées de leurs arrières nous conduisent à un 8 – 17 peu engageant à la mi-temps.

Une période où seuls deux de nos joueurs auront marqué, la faute à nos maladresses au tir et à la difficulté (manque de courage ?) d’aller provoquer la ligne défensive de Massy. En défense, le rapport de force physique est clairement déséquilibré, et notre ligne à plat tarde beaucoup trop à monter sur eux.

Le but avoué pour la seconde mi-temps est de ne pas prendre une volée, et de terminer avec un écart de moins de vingt buts. Si physiquement nous n’en imposons pas, nous pouvons au moins être certains que notre équipe ne lâche pas ses matchs.

C’est donc avec courage que nous essayons de répliquer à leurs contres de plus en plus habiles, et à ce petit jeu, David (4 buts), Kevin (3), Benjamin et Matthéo (1 but) vont venir prêter main forte à Julien (3 buts de plus).

Dans le jeu, nous sommes plus audacieux, plus inspirés, réussissant à trouver les espaces entre les lignes de leur défense étagée et combinant à merveille sur l’aile gauche.

En face, la certitude de la victoire acquise semble endormir leur collectif (à moins que ce ne soit l’heure matinal du match ?!), si bien que nous voyons approcher la fin avec un retard de « seulement » douze buts, après un handicap à la mi-temps de – 9. Deux contres dans les dix dernières secondes, alors que nous nous livrons totalement, vont nous faire perdre de 14 buts, mais il y a eu du progrès.

Prochains adversaires à rencontrer d’ici Noël : Bois-Colombes et Plaisir à domicile, Finances et Le Chesnay à l’extérieur. Les trois équipes qui termineront en tête de cette dernière phase de délayage joueront à partir de janvier un championnat excellence régional, les trois dernières le championnat honneur.

L’objectif fixé par Coach Alex d’intégrer pour le reste de la saison l’un de ses deux niveaux étant donc atteint, à nos joueurs maintenant d’évoluer sans pression, sans peur au ventre et de chercher à progresser le plus possible. Et si d’aventures, les plus jeunes avaient envie de se mettre au diapason des plus anciens, j’en connais un qui en serait plus qu’heureux !

Notre équipe du jour : Eliott puis Benjamin dans les buts ; David, Kevin, Keenan, Benjamin, Matthéo, Lucas, Guillaume, Martin, Julien et Alexis.

Grosse pensée pour nos blessés du match Keenan, Alexis et Benjamin D, en espérant que ce ne soit pas trop grave. Courage les Gars !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.