Contact : Marie-France - 06 60 86 71 19 - admhbcslt@gmail.com - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > Actus > Séniors Garçons 1 : On les adore ces Reds là !!!!

Séniors Garçons 1 : On les adore ces Reds là !!!!

Faut bien que je commence mon article en étant quand même gentil, car j’ai cru comprendre que sur le précédent, j’avais eu un peu la dent dure. Ne m’en voulez pas, c’est comme les météorites, dès fois mes neurones s’écrasent un peu…

Bref, pour attaquer cette ultime rencontre de Championnat, Paul a choisi de mettre du lourd dans le 7 de départ. Je cite : Moreje, Bruno, Stefort, Gros dit Mister carton rouge, Alex, Georges et Arno. Pour au moins les 6 premiers, il faut avoir recours au carbone 14 pour estimer leur âge… :o)

Donc, face à eux, les bleus de Survilliers se retrouvent confrontés à un mur rugueux, sur lequel, pendant une bonne partie du match, ils vont s’échiner, se tordre les mains, déchirer leur maillot, pleurer leurs abattis. Faut dire qu’ils avaient le secret espoir de se payer la peau du leader, misant sur une baisse éventuelle de notre motivation pour ce match sans enjeu, et sur leur volonté. Ils vont forcer, tirer sur la corde, résister mais finir par craquer.

Début de match avec notre cromagnon’s team, 4 – 4 après 5 min de jeu, les bleus jettent leurs corps dans la bataille (nos premiers artilleurs : Alex, Arno 2, Moreje).

Paul fait rentrer la classe biberon Renan et Xangui. Les reds se donnent un peu d’air : 8 – 4 (Alex, Moreje, Xangui, Renan). L’écart se maintient, 10 – 6 grâce à Bruno en pivot et Xangui en voleur de balle. A noter les gros efforts de Gros qui ne prend qu’un 2 min à la 15ème minute au lieu du rouge direct de la semaine dernière (lol).

Nous menons ensuite 15 – 9 grâce à un festival de Xangui (3) très en jambe ce soir et Alex (2) dont un but où il méduse 2 défenseurs, les laissant pantelant sur leur radeau. Comme dans le même temps, Georges dans ses buts effectue des parades énergiques malgré une épaule toujours délicate, tout baigne.

Bref, tout irait bien si un supporter, tapi dans l’ombre des tribunes, n’avait contesté une décision arbitrale, occasionnant un 2 min pour ce pôv Paul, l’arbitre ayant cru que cette contestation venait de lui. Quiconque connait Paul, ne peut s’imaginer qu’il aurait pu contester une telle décision (excusez-moi, je prends un verre d’eau : je m’étouffe de rire). Mais bon quand même, à cause de M.X (je ne vais quand même pas me dénoncer), les reds prennent un 2 min.

Mais ça les galvanise, ces jeunots, et, du coup, ils atteignent la mi-temps avec 8 pions d’avance (18 – 10) avec des buts de Bruno, Xangui et Alex (à noter encore un 2 min pour Renan, mais là, je suis blanc comme neige).

Au retour des vestiaires, nos reds ont décidé de supprimer toute velléité de la part de Survilliers, pour le cas où ils en auraient encore (29 – 15), avec une participation générale des acteurs et de bons moments. Xangui continue son numéro (à noter quand même que sur un de ses buts, c’est  Gros qui part en contre-attaque (déjà là, c’est un peu drôle), qui dribble et contrôle mal sa balle, mais  Stéfort plonge et tel le volleyeur remonte la balle vers Xangui qui crucifie le portier adverse : pas très académique, mais original et efficace. Tout le monde a scoré : Stéfort 3 dont 2 lobs, Renan 2, Xangui 3, Alex, Bruno, Moreje 5 le métronome, Gros 2 et Flo s’est bien éclaté et a bien relancé. Nous l’emportons  35 à 21, une victoire en champion, en respectant l’adversaire, mais en montrant bien que les patrons c’était vous.

Voilà, la saison officielle est terminée, l’objectif est atteint, la région vous attend. Vous ne pouvez pas savoir combien j’ai pris de plaisir à vous voir, vous encourager, et si, des fois, je suis un peu critique, c’est parce je vous aime.

Alors, même si cette saison sera la dernière où je vous ai suivi assidument, je suis sûr que la prochaine vous verra affirmer vos positions et jouer la bagarre pour une nouvelle montée. J’y crois, vous y croyez et Paul en est convaincu.

Et puis, surtout, garder cet esprit groupe, cette cohésion indispensable à toute évolution.

Alors pour tout ça, MERCI LES GARS !