Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > LES MOINS DE 15 ANS GARCONS 1 > On y a crû pourtant

Dimanche matin, 9h15, rendez-vous devant le cosom. Pas frais les gars…

Une heure plus tard, encore une fois fidèles à la tradition tabernacienne qui veut que les premiers arrivés sur place sont rarement les premiers partis (Ali, spéciale dédicace, laisse le volant à Théo la prochaine fois), nous voilà à Plaisir pour le début de ce championnat honneur régional.

Un adversaire déjà rencontré en délayage, avec une claque à l’arrivée 16-29 chez nous. Une petite envie de revanche, une équipe au complet, un beau gymnase, du public des deux côtés, le décor est planté.

Gymnase Plaisir

Ça ne commence pas bien. Deux buts encaissés en deux minutes, un but pour Alexis en pivot deux minutes plus tard, mais deux autres réalisations des Noirs et Jaunes, et c’est un premier temps mort pris par Coach Alex au bout de sept minutes.

On est pas mal en défense, appliqués dans un positionnement à plat qui coulisse assez bien, mais en attaque, nous sommes trop timides. Nos arrières sont bloqués par leur défense haute, et assez agressive. Avantage, Julien et Martin ajoutent deux buts sur jets de sept mètres, mais inconvénient, on prend trois contres rapides laissant notre pauvre Ben bien seul face aux déboulés adverses.

La mi-temps arrive sur un – 6 pour nous (10 – 4, un but de plus pour Martin). C’est moins bien et moins prolifique que dans la rencontre précédente (11 – 12 à l’époque), mais nous avons été trop maladroits dans les transmissions de balle pour espérer mieux.

Seconde période, et ça démarre en trombe ! Deux buts pour Julien et Matthéo, un arrêt pour Eliott qui a remplacé Ben, puis encore Julien à sept mètres et Kim, et nous recollons à 8 – 11.

Un temps-mort pour Plaisir, qui n’en prend pas trop (de plaisir… désolé je me devais de la faire), mais ce n’est pas mieux après, Julien profitant d’une exclusion pour inscrire un troisième jet de sept mètres.

Pour nous au contraire, nous allons vivre LE moment du match : un tir puissant d’un arrière que repousse magnifiquement Eliott, c’est déjà une bonne chose. Quand la balle est reprise par l’ailier opposé qui bourrine à son tour, c’est un énorme cri de joie qui accompagne la seconde parade. Et alors, au troisième tir à bout portant stoppé par notre gardien, c’est le feu dans les gradins !!!! Même du côté de Plaisir, on ne le boude pas (le plaisir !) et on applaudit Eliott et sa triple parade.

Un second but de Kim après sept minutes dans cette deuxième période nous permet de revenir à 10 – 12, et là, franchement, on y croit, on va les bouffer à l’enthousiasme !

Mais en fait, non. Ben D. nous donne bien un but supplémentaire (11 – 14), mais le douzième n’interviendra qu’à la 22ème par Keenan. Entre temps, un repositionnement tactique adverse, de la fatigue chez nous, du relâchement, une prise de conscience de leur part, toutes les théories sont acceptées pour expliquer les dix buts encaissés d’affilée. Qu’il est dur de perdre quand on crû que la victoire était à portée de mains…

Alexis vient clore la marque sur le buzzer, mais c’est encore une défaite pour nos Rouges, 13 – 25 ce coup-ci. C’est mieux, mais ça ne nous console pas vraiment. Rendez vous la semaine prochaine à la maison pour rencontrer les voisins de Sannois / St Gratien. Un duel entre deux équipes battues lors de leur premier match, espérons enfin cette victoire qui nous fuit depuis quelques matchs.

Notre équipe du jour : Ben B. puis Eliott dans les buts ; Théo, Kevin, Keenan, Benjamin D., Matthéo, Guillaume, Martin, Julien, Alexis et Kim.

Place à la nouveauté du jour : jusqu’à la fin de la saison, je vous propose de découvrir un peu mieux nos joueurs. Un petit portrait pour en savoir un peu plus sur qui se cache sous ce maillot rouge.

Aujourd’hui, pour ouvrir le bal, place à ceux qui chez nous éclipsent les frères Karabatic, j’ai nommé les frangins Rochon !

Guillaume ROCHON, surnom : Guigui, né le 20 novembre 2002, au club depuis 8 saisons

  • Quel sport pratiquais-tu avant ? Le rugby
  • Comment es-tu arrivé au hand ? Par mon père qui joue au handball
  • Tes autres passions ? Le sport en général
  • Ton joueur ou ta joueuse préféré(e)? Luc Abalo
  • Ton poste dans l’équipe ? Ton poste préféré ? Ailier droit /ailier droit
  • Ton geste préféré ? La Roucoulette
  • Tu préfères offrir un but ou marquer un but ? Marquer un but
  • Ton meilleur souvenir au club ? La qualification pour la région (cette année)
  • Ta plus grande qualité ? (Rien d’indiqué, alors je réponds à sa place : la joie de vivre)
  • Ton plus grand défaut ? Le manque de confiance
  • Quels sont tes objectifs personnels et collectifs ? Gagner la coupe du val d’Oise / finir dans les 3 premiers du championnat
  • Aimerais-tu devenir arbitre ou entraineur ? Entraîneur
  • Pourquoi es-tu heureux au HBCSLT ? Grâce à la bonne ambiance dans l’équipe.

Martin ROCHON, surnom : Chouchou, né le 2 août 2001, au club depuis 8 saisons

  • Quel sport pratiquais-tu avant ? Le rugby
  • Comment es-tu arrivé au hand ? Par mon père qui joue au hand
  • Tes autres passions ? Le sport collectif
  • Ton joueur ou ta joueuse préféré(e)? Bertrand Gilles
  • Ton poste dans l’équipe ? Ton poste préféré ? Arrière gauche / Arrière gauche
  • Quel rôle dois-tu avoir dans l’équipe ? Buteur
  • Ton geste préféré ? Chabala
  • Tu préfères offrir un but ou marquer un but ? Marquer un but
  • Ton meilleur souvenir au club ? La finale de coupe du Val d’Oise (-13 ans saison 2012-2013)
  • Ta plus grande qualité ? Hargneux
  • Ton plus grand défaut ? Trop lent et ne va pas assez au shoot
  • Quels sont tes objectifs personnels et collectifs ? Arriver dans les 3 premiers de la poule
  • Aimerais-tu devenir arbitre ou entraineur ? (Un blanc, donc non a priori)
  • Pourquoi es-tu heureux au HBCSLT ? Grâce au collectif et à l’ambiance

Merci tous les deux d’avoir accepté d’essuyer les plâtres, et à la semaine prochaine pour la suite…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.