Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > Actus > Séniors Garçons 1 : Quel chemin de croix…

Séniors Garçons 1 : Quel chemin de croix…

… et Pâques n’est que dans 3 semaines.

Ce match ne faisait vraiment pas partie de nos préoccupations, le match aller ayant été une formalité (+10 à Franconville), et nous étions confiants : trop ?

C’est marrant je ne reconnais pas un joueur franconvillois du match aller (à 2 ou 3 exceptions). Peu importe, nous démarrons en trombe et défendons comme une légion romaine, bilan 8 – 0 après 10mn de jeu et ce, malgré la sortie sur blessure de Karim.

Mais peu à peu les joueurs de Franconville, que je trouvais bien différents de ceux du match aller, se métamorphosent. Physiquement, c’est du solide et techniquement, c’est de l’horlogerie. En fait, il ne s’agissait pas d’une coïncidence : pas de match de N2 ce week-end, Franconville en a profité pour faire descendre 2 joueurs et ainsi se payer le HBCSLT… Je m’en ficherais si cette attitude, on ne peut plus anti-fairplay, ne risquait de fausser le championnat et le travail d’un groupe sur toute une saison…

Nous atteignons la mi-temps, poussifs et heureux d’avoir pu conserver encore un but d’avance (14 – 13).

La seconde mi-temps sera laborieuse et très décevante de notre part. Chacun joue sa partition sans s’occuper de l’autre, mais le pire du pire et que je n’ai jamais vu avant sur un match de hand, c’est 3 balles récupérées avec mérite en défense que nous avons rendues directement à l’adversaire leur permettant de planter 3 buts sans aucun problème. Et comme on rate aussi un 7m, cela fait 4 cadeaux.

Le score final ? 28 – 25 pour Franconville. Vous savez compter, alors tirez-en les conclusions…

Que pourrais-je dire ? Que ce scénario, je le pressentais depuis plusieurs matches que nous jouions trop facilement, en discontinu, sans brio, nonchalamment. Le combat de ce soir, nous n’étions pas prêts à l’affronter. Cassez tous les miroirs, arrêtez de vous regarder jouer, enfilez vos bleus de chauffe et retournez au charbon.

Nous avons grillé un joker, et dois-je faire un dessin, les prochains matchs vont être aux couteaux.

Avez-vous envie de combattre, de maitriser votre destin ou vous faut-il une année de plus en purgatoire ?

Mais ce qui m’a fait le plus mal, c’est d’entendre notre cosom résonnant des encouragements des supporters de Franconville. Votre public vous lâche…

Réagissez !!!

Merci.