Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > La saison 2018-2019 > SF : dix minutes de folie !

Samedi 16 février au Cosom, c’est l’occasion de retrouver nos séniors filles face à Garges pour un match retour de championnat. Dix joueuses de notre côté, douze de l’autre et déjà une certitude : notre adversaire n’est pas venu là pour de la figuration.

Une équipe de Garges huitième avant cette rencontre, à seize points de nous et deux matchs de retard. Une équipe qui pourtant inspire la crainte, ou plus exactement la méfiance de la part de notre vénéré secrétaire général, qui demandera régulièrement des infos à distance sur le déroulement du match. De la part de notre Claire, dont le genou va très bien puisqu’elle ne s’est pas blessée dans l’après-midi, non non, mais qui s’attend à un match équilibré. De la part également de notre coach Greg, qui a encore en tête la courte victoire 26 – 23 glanée fin novembre.

Pourtant, l’objectif est clair pour toute l’équipe : gagner quoi qu’il arrive pour rester dans la course à la montée !

Dans un Cosom un peu désert malgré la présence d’un fort contingent de mini-Queila (entendez par là les joueuses moins de 11, 13 et 15 ans dirigées par la plus brésilienne de nos joueuses !), c’est un match conforme aux prévisions qui va se dérouler en première période.

Si on pense que nos filles vont s’envoler après avoir creusé l’écart (7 – 4, 11ème minute), on se rend bien compte que ce ne sera pas si simple. Pour preuve, un coup d’œil au tableau d’affichage neuf minutes plus tard indique un score de 7 – 8. Queila, Phine, Rachel, Vaness’ auront beau tenter, pas moyen de tromper la gardienne. En face, malgré de belles parades de Nath’ et une défense appliquée, on laisse les Noires et Or prendre la confiance.

Mi-temps sifflée sur le score de 9 – 9. Si vous êtes optimistes, vous vous dîtes que notre défense est solide. Si vous êtes pessimistes, vous incriminez notre attaque.

C’est plutôt cet aspect que va retenir Coach Greg dans son analyse de mi-temps. On l’écoute :

« On a eu de gros soucis en attaque, pas ou peu de montée balle ou de contre-attaque alors que c’est notre force, pas assez de mouvements vers le but et des tirs trop faibles pour inquiéter la gardienne adverse. On joue avec le feu dans un match que l’on devrait maitriser si nous étions plus réalistes au tir. Trop de déchets qui pourraient coûter cher en fin de match si on ne se reprend pas. Il faut insister sur les montées de balles, même si Garges revient vite en défense, parce qu’il n’est pas sûr qu’elles tiendront tout le match face à nos assauts répétés. »

Début de la seconde période, et c’est un autre visage que nous offrent nos joueuses. Grâce à une efficacité au tir retrouvée, à des contre-attaques qui fatiguent Garges, contraintes à effectuer les replis sous peine d’addition plus corsée, le score est de 15 – 11 après cinq minutes de jeu.

A 17 – 12 peu avant la quarantième minute, on se dit que l’affaire est quand même bien engagée, que finalement on avait bien tort de s’en faire et que comme d’habitude, les Rouges vont dérouler tranquillement sur la fin de partie.

19 – 14, ça va ! 19 – 15, ça va toujours ! 19 -16… euh… ouais, ça va, elles gèrent !

Bon, 19 – 17 puis 19 – 18 en moins de quatre minutes, là on s’inquiète ! Garges a changé de gardienne de but, nos filles sont en échec, il faut trouver une solution pour inverser la vapeur…

Temps-mort donc pris par Greg, tant pour casser la dynamique adverse que pour remettre notre train sur les bons rails. Couplé à un deux-minutes gargeois à l’issu de la minute de pause, les Rouges reprennent deux buts d’avance.

Une avance bien fragile et il faut toute la présence de Mina pour empêcher Garges de revenir (22 – 20, 53ème minute).

Une minute plus tard, Claire a inscrit un but qui nous donne de l’air et qui pousse le coach adverse à poser un temps-mort. Tentative vaine, puisque Queila par deux fois et Vanessa vont donner une ampleur plus confortable au score.

Les deux équipes se quittent donc sur un score de 26 à 21, guère plus large que le match aller, mais le principal est acquis : la victoire qui laisse sous pression Soisy/Eaubonne, un point derrière nous au classement avec un match en retard (oui, pas simple de s’y retrouver dans ce championnat où Franconville compte cinq matchs de retard sur Arnouville qui en a joué un de plus que nous… Vous suivez ?).

On écoute notre Coach une dernière fois, à l’issue de la rencontre :

« Malgré une première mi-temps en dessous de notre jeu habituel, je suis content de la victoire. On savait que ce serait compliqué et qu’elles étaient clairement venues pour gagner. Malgré le manque de banc de notre côté, les filles ont su rester concentrées et ont réussi à gérer leur avance malgré le retour de Garges en seconde période. Elles ont été fortes dans la tête et elles n’ont rien lâché jusqu’à la fin. Côté point négatif, je reviens toujours à la même conclusion qui est notre manque d’efficacité au tir malgré les victoires. On devrait avoir moins de difficulté pour mettre nos buts et nous devrions nous mettre à l’abri bien plus tôt dans les matchs au lieu de se les rendre compliqués. »

Autre point négatif à sortir de ce match : la faible affluence pour encourager nos filles. La remontée au score de Garges a aussi été facilitée par les encouragements nourris des visiteurs quand, dans le même temps, nos quelques supporters avaient toutes les peines du monde à se faire entendre. Un comble que d’avoir l’impression d’évoluer à l’extérieur, non ?

Allez, trêve pour le moment, on reprend des forces pour les deux dernières parties de la saison et notez dès à présent les prochaines dates des matchs des Séniors filles au Cosom. L’objectif de la montée en région est toujours d’actualité, mais sans engouement, elles risquent de laisser des plumes en route…

La feuille de match

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.