Contact : Christelle 06 77 85 25 90 - Adresse : Voie des Sports, 95150 Taverny
Home > La saison 2018-2019 > Un dimanche matin au Cosom en compagnie des mini reds bulldozers

Un dimanche matin au Cosom en compagnie des mini reds bulldozers

Pour ce dernier tournoi avant les vacances de février, nous avions rendez-vous au Cosom dimanche matin. Il est 9h15, nos petits champions arrivent doucement mais motivés. Les parents eux ont les yeux à peine ouverts, les corps se trainent… Il va falloir beaucoup de café pour réveiller nos supporters, pas question de se faire battre dans nos tribunes.

Comme chaque tournoi à domicile votre narratrice est responsable à la table donc j’ai laissé mes pompons et mon bâton (de majorette of course) dans le placard mais je compte bien sur mes copines pour mettre l’ambiance. Mais hep..hep..hep… Vous allez où les filles ?  Yoga ? Mais qui va supporter les mini reds ? Les pères ?

Mouais, bon, allez les gars :

DONNEZ-MOI UN T !

DONNEZ-MOI UN A !

DONNEZ-MOI UN V …pff, il y a du boulot…

L’avantage c’est que c’est dimanche matin pour tout le monde. Nos adversaires restent timidement dans le hall pour observer nos jeunes qui s’échauffent déjà sous la voix de leur capitaine.

Revenons au tournoi, qui nous voit affronter les équipes 2 du SAM et du Parisis. Malheureusement le SAM n’est pas au complet et ne peut aligner que 5 joueurs sur le terrain. C’est donc tout sportivement que coach Marine avec l’aval de toute son équipe n’enverra également que cinq de nos combattants dans l’arène. Elle fera le choix d’envoyer les moins expérimentés de cette équipe et se constitue donc un banc inattendu (Ethan, Gabriel, Nathan, Sacha B). Charge à Luka, Raphaël, Célian, Evan et Virgile dans les buts de défendre nos couleurs. Le résultat de ce match est sans surprise nous terminons la première période par 14 buts contre 0 et le score final sera de 30 à 2.

Notre petit Luka fort de son expérience du dernier match ouvrira une fois de plus le score de ce match au bout de quatorze secondes. A quatre sur le terrain, il y a de la place et nos jeunes recrues en profitent pour exprimer leurs talents. Surtout Célian (joueur moins de 9 ans pour rappel) auteur de 3 buts sur ce match, de plusieurs interceptions et d’une vitalité débordante pour un dimanche matin.

Notre coach fera tourner l’ensemble des joueurs qui nous démontrerons une fois de plus beaucoup de complicité. Ne courant pas après le score, Ethan en profitera pour tenter des tirs à 9 mètres, Gabriel en bonne position pour shooter offrira un tir à Raphaël (vive l’esprit d’équipe). Vaillants, nos adversaires ne lâcheront rien jusqu’au bout mais la précision des passes de nos rouges et leur lucidité auront raison des bleus. Nos rouges utilisent toutes les occasions, comme notre capitaine qui récupère la balle au point de corner, se retourne et tire. Marine se demande encore comment ce ballon a fait pour entrer dans les cages !!

Les bleus quittent le terrain la tête haute en ayant quand même réussi à marquer deux buts et en venant saluer la table qui les félicitera pour leur combativité.

Nous retrouverons une équipe au complet contre les jaunes et bleus du Parisis et un jeu un peu plus agressif. Mais rien qui ne puisse déstabiliser nos mini reds bulldozers.

Ce match est sans conteste celui de Nathan. Un sans faute devant les buts (13 tirs, 12 buts, 1 jet de 7 m). Présent en défense, précis dans ses passes et ses appuis à ses coéquipiers, Nathan est partout lors de ce deuxième match. Lui qui est blessé au poignet (certes pas sa main pour tirer). Mouais mouais serait-ce une astuce pour ne pas écrire ?

Nos reds sont détendus et assénerons cinq buts en cinquante-cinq secondes au Parisis. Même pas le temps de souffler à la table, pire qu’un match arbitré par mon « Kinder » (ndrl : Queila). Mais laisser moi le temps de cliquer bon sang !!!

En début de deuxième période, on note un petit relâchement, qui oblige Marine à recadrer nos joueurs, non pas que nous risquions de perdre le match mais des tirs gâchés et des ballons jetés au hasard. Non, non, non, les gars, pas de zèle mais de l’application quand même ! Nos adversaires le méritent et seulement dans ce cas la victoire sera belle !

Aussitôt dit, aussitôt fait, Gabriel, Célian et Evan par deux fois amèneront le ballon au fond des filets.

Nos mini reds remporteront ce match 29 à 4. Dans les tribunes, les parents ont été à la hauteur des copines pas là (tant pis pour vous les filles). Rendez-vous dans un mois pour les quarts de finale de la coupe du Val d’Oise.

Encore Bravo les garçons, on est fier de vous, vous m’épuisez avec vos matchs ouf😉

 

le match contre Soisy

le match contre Parisis

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.